Altiste de formation, Quentin Hindley a étudié au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (CNSMDP) auprès du chef d'orchestre hongrois Zsolt Nagy. Il a reçu entre 2007 et 2012 les premiers prix de direction d'orchestre, d'orchestration, d'analyse, avant de se perfectionner avec Pierre Boulez, Paavo, Neeme Järvi, Susanna Mälkki, Paolo Arrivabeni, Jorma Panula et Michail Jurowski. Après une expérience comme altiste au sein de l'Orchestre de l'Opéra National de Paris, où il approfondit le répertoire lyrique auprès des plus grands interprètes, Quentin Hindley décide de se consacrer entièrement à la direction.

En 2012, Quentin est nommé Assistant de Leonard Slatkin à l’Orchestre National de Lyon qu’il est invité à diriger pour une série d’abonnement avec le soliste Alexandre Tharaud. En 2014, il dirige l’ouverture de la Biennale de la Danse à l’Opéra de Lyon et effectue des débuts remarqués avec l’Orchestre National de Lille avec une critique particulièrement enthousiaste : Gestes précis, battue fluide, main gauche libérée d'une métrique difficile et large panorama de contrastes, tous saisissants… (Crescendo-Magazine).

Assistant de Sir Simon Rattle au Festival d’Aix-en-Provence en juillet 2015, il a participé à la création de l’opéra de Jonathan Dove Le Monstre du Labyrinthe avec beaucoup de succès puisqu’il a depuis été invité à diriger l’œuvre à l’Opéra de Lille (juin 2016), à la Fondation Gulbenkian à Lisbonne (trois représentations en septembre 2017) et à la Philharmonie de Paris avec l’Orchestre de Chambre de Paris (juin 2018).

Parmi les orchestres que Quentin a dirigés avec succès en France, on compte l’Orchestre National du Capitole de Toulouse, l’Orchestre Symphonique de Bretagne, l’Orchestre Symphonique de Mulhouse, l’Orchestre Philharmonique de Marseille et l’Orchestre Régional de Normandie, l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg, l’Orchestre National d’Île de France, l’Orchestre de Picardie, l’Orchestre de Pau Pays de Béarn, l’Orchestre d’Auvergne, l’Orchestre Régional Avignon-Provence, l’Orchestre de Cannes-PACA et l’Orchestre de l’Opéra de Toulon. A l’étranger, Quentin a été l’invité du Sinfonietta de Berlin, de l’Orchestre de Chambre de Lausanne, l’Orchestre de l’Académie musicale de Zagreb, l’Orchestre Philharmonique Janáček et l’Orchestre Symphonique de Miskolc en Hongrie, à la tête duquel il dirigera le récital de Pretty Yende et le Requiem de Mozart, au Théâtre des Champs-Elysées en juin 2017 et en février 2018 respectivement.

Fortement impliqué dans des projets sociaux et interculturels en France et à l’étranger, Quentin Hindley a dirigé les Académies de jeunes à l’Orchestre National de Lyon pendant trois ans. Il collabore régulièrement avec l’Orchestre des Lauréats du Conservatoire National Supérieur de Paris et effectuera une tournée européenne à la tête de l’Orchestre des Jeunes de la Méditerranée en juillet 2017.

Mars 2017

Toute modification doit faire l’objet d’une demande auprès de son auteur, CLB Management.